10Conseil
Départemental
de l'Aube

> Rapport sur l'ostéopathie crânienne

Vous trouverez, en suivant ce lien (http://www.ordremk.fr/2016/01/29/rapport-sur-losteopathie-cranienne/), le rapport rédigé, à la demande du conseil national, par le Collectif de recherche transdisciplinaire esprit critique et sciences (Cortecs) sur l’ostéopathie crânienne.

> En cas d'annulation d'un RV...

Le CNO a rédigé une circulaire concernant la question de l'indemnisation des rendez-vous annulés par vos patients. Merci d'en prendre connaisance.

> Contrats à disposition

Nous avons mis en ligne une rubrique concernant les contrats pour les libéraux.

> Accessibilité handicapés : ordonnance de septembre 2014

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées imposait la mise en accessibilité des établissements recevant du public au 1er janvier 2015. Cette obligation s’impose aux cabinets de masseurs-kinésithérapeutes, lesquels sont considérés comme des ERP (établissements recevant du public) de 5ème catégorie.

> Protéger les données de vos patients

Vous trouverez ci dessous un mémento de sécurité informatique pour les professionnels de santé en libéral.

L'ordre dans les territoires

Les CDO & CRO

Agenda

Mon ordre TV

Mon ordre TV

YouTubeDailyMotion

Liens utiles

Comment devenir MK

Devenir Masseur Kinésithérapeute

En France, pour devenir kiné, il faut obtenir un diplôme d’Etat (DE) en masso-kinésithérapie. Ce diplôme se prépare dans un IFMK (Institut de formation en masso-kinéstihérapie). Il en existe 45 répartis sur toute la France, dont quatre sont réservés aux étudiants déficients visuels.

Comme de nombreuses professions de santé, le métier de kinésithérapeute est soumis à un numérus clausus. En général, on compte une centaine de candidature pour une place disponible. Concrètement, l’entrée dans un IFMK passe par un concours extrêmement sélectif.

 

Organisation de la scolarité dans les IFMK

Depuis la réforme de la rentrée 2015, la durée de la scolarité en IFMK est passée de trois à quatre ans. La première année d’étude est de loin la plus théorique. Les étudiants alternent cours et travaux pratiques. Ils suivent environ 900 heures de cours, répartis en quatre modules (identiques dans tous les IFMK) :

1. Anatomie, morphologie, cinésiologie et biomécanique de l’appareil locomoteur

2. Physiologie Humaine

3. Pathologie, psycho-sociologie

4. Masso-Kinésithérapie, activités physiques et sportives

 

En deuxième et troisième années, les étudiants alternent cours et stages. Au total, sur deux ans, les étudiants suivent 960 heures de cours et 1400 heures de stage.

Avec le passage à une scolarité sur quatre ans, le volume horaire des cours devrait augmenter, car les programmes sont particulièrement denses. Les stages, eux aussi, devraient être plus nombreux, notamment dans le milieu hospitalier.